Accueil Chefs Omar Abodib, le Donjon à Étretat : Être accompagné dans sa démarche responsable 

Omar Abodib, le Donjon à Étretat : Être accompagné dans sa démarche responsable 

by Preschey Marilou

« La ligne RSE ne doit pas être un acte marketing. C’est un engagement. Il est de notre responsabilité professionnelle, sociale et environnementale de mener cette démarche. » Lors de l’événement annuel du Coeur des Chefs à l’Abbaye de Collonges, Omar Abodib a rencontré l’équipe de CQS Experts : des personnalités pétillantes et persévérantes, toutes habillées de vert, qui accompagnent aujourd’hui Le Donjon dans sa démarche responsable. 

Les débuts 

Inspirée par le travail d’Alain Passard, l’équipe du Donjon a créé le potager en 2004 : « Petit à petit, la partie végétale prenait le pas sur l’animal et on prenait également conscience de cette notion de temporalité : le plaisir passe par l’attente. Le contemplatif est une règle de vie. Le potager n’était pas là dans un objectif d’être productif mais pour expliquer notre prise de conscience, du temps et de la saisonnalité. C’est aujourd’hui une évidence : Le luxe, c’est le temps que l’on accorde aux autres et à soi. » 

L’humain au coeur du sujet 

« Notre responsabilité sociale et environnementale vient de notre forte implication au Liban, où nous allons chaque année pour soutenir les populations. Parfois, on s’occupe mieux de la terre que de l’humain et nous ne voulions pas fermer les yeux sur ce décalage. Les deux doivent se mener de front. » 

L’implication des équipes 

« La RSE ne peut pas être portée seulement par le dirigeant. Même si l’entrepreneur est investi, il n’avancera pas sans impliquer les autres. Le grand débat n’est pas financier mais humain. Si j’achète une machine à compost dernier cri mais que l’équipe n’est pas investie, ça ne marchera pas. L’appui de CQS va enfoncer le clou pour les impliquer encore plus.

Nous sommes maintenant quatre-vingt, répartis sur cinq établissements, bientôt sept. Les collaborateurs doivent être acteurs de la démarche et d’ailleurs ils connaissent l’établissement et nos engagements sur le bout des doigts. » 

« La direction que je donne à mes équipes est de ma responsabilité. »

Omar Abodib

La nécessité d’être accompagné 

« Nous avions besoin d’être soutenus au quotidien. Quand tu es seul, tu avances droit et vite. Mais sur les démarches RSE et qualité, tout est réglementé. Dans ces méandres, tu es obligé d’être accompagné pour y voir clair et gagner du temps. L’équipe de CQS nous permet de garder le rythme de notre engagement et abat pour nous les barrières qui pourrait nous ralentir. Ils amènent un diagnostic, une méthode, une sensibilisation et une formation des équipes. » 

Partager la démarche avec les clients 

« Avec le regard extérieur des experts CQS, je prends également conscience de l’importance de la RSE pour nos clients. Je découvre leur sensibilité pour ces sujets. Ils sont attentifs au traitement des déchets, au compost, aux ruches, à l’irrigation et l’emploi de produits locaux, alors que cela fait partie de nos fondamentaux. Quand tu es déjà engagé, cela va de soi, mais tu te rends compte que c’est important de le partager. Nous pourrons ensuite promouvoir cette démarche qualitative qui valorise notre image. » 

Pour les bonnes raisons 

« Tu ne prends pas un accompagnement externe pour avoir une validation ou pour viser une étoile verte, mais parce que tu es profondément convaincu. Nous avons évoqué l’Écolabel Européen avec Marlène et si on l’a, ce sera tant mieux. Mais ce qui m’intéresse, ce sont les actions que l’on mène. C’est le chemin que l’on prend. » 

ÊTRE ACCOMPAGNÉ DANS SA DÉMARCHE RESPONSABLE 

Par Marlène Renaud, fondatrice et dirigeante de CQS, cabinet de conseil, d’audit, et organisme de formations, expert en qualité, management et RSE. Ce réseau national fondé en 2004 est composé de 22 salariés et plus de 100 experts répartis sur le territoire. . 

« La majorité de nos interlocuteurs arrivent avec la volonté de s’améliorer et de s’engager, sans savoir réellement quels sont leurs objectifs ni leurs moyens. L’équipe est à l’écoute pour les orienter et cela démarre par la réalisation d’un diagnostic. Se situer par rapport aux démarches existantes est la première nécessité, que l’on prévoie des actions immédiates ou que l’on souhaite se projeter à plus long terme.

Ensuite, le cabinet CQS proposera une offre sur mesure. La compréhension de l’établissement et la connaissance du secteur de l’hôtellerie restauration sont donc essentielles. Certains clients sont déjà bien renseignés et se sont déjà fixés des objectifs.

C’est le cas de Omar Abodib qui cible l’Écolabel Européen et sait quels efforts cela implique. L’équipe a donc pu affiner son diagnostic, et mettre en place un plan d’actions. Contrairement à d’autres, l’Écolabel Européen dispose d’une aide de financement sur l’accompagnement et l’audit par l’organisme certificateur qui le délivre. » 

ANTICIPER POUR Y ARRIVER 

« La difficulté de notre secteur, c’est la législation. Elle évolue en permanence, que ce soit sur le développement durable, la formation du personnel et les possibilités de financement. Aujourd’hui, l’obligation de publier ses progrès en termes de droit du travail, d’environnement ou de lutte contre la corruption incombe aux sociétés ayant un nombre de salariés très élevé, mais l’effectif règlementaire diminue et concerne plus de sociétés chaque année. Récemment, les enjeux climatiques et l’outil de bilan carbone ont fait bouger les lignes et même les foyers commencent à être concernés par de nouvelles mesures comme l’installation d’un compost dans les propriétés individuelles. Peu à peu, la législation RSE nous oblige à nous sentir concernés. Si dans un an ou deux, un établissement peu impliqué et pas sensibilisé se voit contraint par un grand nombre de mises aux normes, la gestion et le coût seront intenables. C’est comme si l’on vous imposait un triathlon du jour au lendemain. Pour être en capacité à réussir, il est important de s’engager dès aujourd’hui. Pour cela, CQS vous accompagne comme un coach qui vous aide à franchir la ligne d’arrivée ! » 

https://cqs-rse.fr

A lire également

Vous pourriez aimer aussi...

Laisser un commentaire

quatre × un =