Accueil Recettes Les accords de Davy Tissot : trois recettes

Les accords de Davy Tissot : trois recettes

by Anne Garabedian

Les accords ne sont pas réservés au vin et certains ingrédients matchent particulièrement bien avec l’eau minérale, lorsqu’elle a du caractère. Le Chef Davy Tissot a mené un travail d’équilibre avec le MOF sommelier Éric Goettelmann sur les plus belles associations de saveurs avec VITTEL® et s’exprime sur trois suggestions de recettes à savourer l’été, de juin à fin septembre. 

Omble chevalier, asperges et petits pois. L’eau minérale naturelle VITTEL® révèle ce poisson aux notes de saumon et de truite. Le sulfure présent dans les asperges est intensifié par l’eau minérale naturelle VITTEL® à la dégusta- tion et le côté sucré des petits pois rééquilibre le tout.
Côte de veau et gambas, tomates farcies.
VITTEL® se marie très bien avec la viande blanche et l’iode des crustacés. Dans ce plat, la tomate permet de ramener de l’acidité et davantage d’iode à la dégustation. VITTEL® n’étant pas une eau très salée, elle permet de rééquilibrer l’ensemble et radoucir ce qui est en surnote comme l’amertume.
Baba aux agrumes et pamplemousse.
L’eau minérale naturelle VITTEL®, faiblement acide, permet d’apporter de la rondeur à ce dessert aux agrumes. Cela crée l’équilibre parfait !

L’eau minérale naturelle : une source et un terroir 

Préserver les 11 400 hectares de l’impluvium des Vosges

VITTEL® s’engage avec des acteurs forts au niveau local, national et international pour avoir un impact sur la biodiversité et la nature qui entoure sa source. Parmi eux, Agri- vair, l’Office National des Forêts, l’INRAE ou encore The Biodiversity Consultancy. Leurs programmes et initiatives visent à préserver les écosystèmes naturels, initier un changement radical du modèle agricole dans le bassin de Vittel ainsi que préser- ver et restaurer les forêts sur le territoire. C’est grâce à ces actions que l’eau minérale naturelle VITTEL® garde son goût et son caractère préservé ! 

Des actions concrètes 

  • Plus de 300 hectares de forêt préservés, dont des parcelles sont étudiées pour améliorer la résilience au changement climatique de la forêt vosgienne. 
  • Maintien, entretien et développement de plus de 240 km de haies pour offrir un meilleur environnement aux espèces présentes dans ces milieux (oiseaux et petits mammifères). 
  • Suivi d’espèces et plan d’actions comme la plantation d’arbres isolés et installation de nichoirs afin de préserver les espèces sensibles. 
  •  Restauration de cours d’eau et création de mares (125 mares d’ici 2025) afin de créer des habitats de qualité pour les espèces cibles dans le but de constituer un réseau de continuité écologique. 

À lire également : « Les accords mets et eau de Davy Tissot »

A lire également : Le Goût de l’eau 

Nous avions assisté chez Bruno Oger à un session de formation de sommellerie avec dégustation à l’aveugle de différentes eaux afin de les distinguer les unes des autres. Surprenant !

Vous pourriez aimer aussi...

Laisser un commentaire

18 − onze =