Les Grandes Tables du Monde : Et même le monde ne suffit pas…

L’ouverture de la gastronomie française à l’international ne date pas d’hier. De nombreux chefs français ont été de sacrés précurseurs en ouvrant des établissements dans tous les coins du globe. Et si, au départ, l’association Les Grandes Tables du Monde était une marque française, elle a suivi le mouvement. À tel point que les chefs étrangers sont aujourd’hui les plus nombreux à envoyer leur candidature. Dix-sept nouveaux membres cette année, dont quinze étrangers ! Julien Royer nous raconte comment l’association est vue en Asie, le chef d’Atomix témoigne depuis New York et David Sinapian continue de regarder droit devant.