Accueil Actualités Essence du Coeur des Chefs : tant que l’humain nous portera…

Essence du Coeur des Chefs : tant que l’humain nous portera…

by Anne Garabedian

Plus la période est difficile, plus les petites victoires de la vie apparaissent clairement. Et même si c’est dur, même s’il y a des moments de doute, notre état d’esprit restera malgré tout tourné vers ces moments importants de l’année qui ont contrebalancé les difficultés. Comme toujours, c’est l’humain qui nous a porté.

Avec beaucoup d’affection et d’implication, nous vous suivons et nous poursuivons. Fidèles à l’ADN du Coeur des Chefs, nous remettons chaque jour notre travail sur la table pour suivre la route qui nous semble la bonne. En fin de compte, elle se trace toute seule, devant nous, au fil des rencontres.

Vous nous bluffez. Par votre engagement et vos capacités à rebondir, à inventer de nouvelles manières d’exercer vos métiers. Chaque jour, lorsque l’on partage vos aventures, lorsque vous nous soutenez par vos abonnements, vos partenariats et vos messages en nous encourageant à continuer, vous nous poussez plus haut et plus loin.

Nous faisons le pari audacieux et optimiste d’une année 2021 plus douce que 2020. Nous vous souhaitons de réussir vos projets. Et nous serons à vos côtés.

Ce qui se prépare au Coeur des Chefs…

Nous sommes déjà en pleine construction du magazine Printemps/Eté, parution Avril 2021. Eh oui, le papier demande beaucoup d’anticipation. Pour que les écrits restent, il faut y travailler longuement. Le sommaire est bouclé, les reportages sont en cours. Ecriture maintenant, mise en page février, impression en mars.

Avec cette période inédite, on prend le temps de la réflexion. Avec chacun de vous, on échange et on avance. On prend des leçons de ténacité, de cuisine et d’équilibre. Et si les restaurants sont fermés, vous nous accueillez quand même à bras ouverts pour parler de l’évolution de vos métiers et de la manière dont vous allez poursuivre. Comme toujours, on gratte un peu et l’humain s’exprime.

Sans trop en dévoiler, mais quand même vous laisser quelques petits cailloux sur le chemin, disons que « Paris sera toujours Paris »… Lâchons également que les rapports entre cuisine et pâtisserie continuent de nous intéresser au plus haut point. Et qu’il est probable qu’un jeune gars très entier, chez qui nous allons passer quelques jours au frais, nous emmène chez deux vignerons « parce-qu’il a trop de mal à choisir entre les deux ».  

C’est bon, j’en ai trop dit, déjà.

Pour recevoir le prochain magazine du Coeur des Chefs, il faut s’abonner ici : https://lecoeurdeschefs.com/sabonner/

Cette lecture est gratuite. Pour nous soutenir, avoir accès à tous les autres articles, au feuilletage en ligne et recevoir le magazine papier deux fois par an, abonnez-vous au Cœur des Chefs. Et pour les équipes, un abonnement « Brigade » est disponible ! Rendez-vous ici !

Vous pourriez aimer aussi...

Laisser un commentaire