Accueil Chefs EDITO ! MAGAZINE NUMERO 7, PRINTEMPS/ETE 2020

EDITO ! MAGAZINE NUMERO 7, PRINTEMPS/ETE 2020

by Anne Garabedian

Le Cœur des Chefs Numéro 7, version feuilletable en ligne, est maintenant disponible et en voici l’édito. Dans cette période difficile pour l’ensemble des filières, nous sommes sur le pont, fidèle à notre état d’esprit : un média positif, sincère et constructif pour la profession.

Cette année encore, Goût de France nous fait confiance pour porter les valeurs du rayonnement de la cuisine française dans le monde entier. Avec une grande fierté, nous avons demandé à plusieurs acteurs clés de notre profession et notamment des chefs qui exercent à l’étranger, de définir pour ce dossier spécial le caractère du Repas Gastronomique des Français tel qu’il a été inscrit au Patrimoine Immatériel de l’Unesco il y a 10 ans. De Dominique Crenn à Paul Pairet, de Christophe Paucod à Eric Ripert, leur vision pleine de recul nous enrichit. 

Le Centre – Val de Loire, région mise à l’honneur, a choisi Christophe Hay comme ambasadeur. Sa complicité avec son pêcheur Sylvain Arnoult est l’illustration idéale, sans cinéma, des chefs véritablement engagés auprès de leurs producteurs.

Une longue conversation avec Philippe Gombert nous a permis de mieux comprendre l’implication des Relais & Châteaux sur la préservation des ressources et des chefs mobilisateurs comme Roellinger et Coutanceau. Jacques Maximin nous a donné quelques conseils à transmettre aux jeunes cuisiniers et prédit que « ceux qui auront la sagesse d’attendre seront dans les années à venir à la pointe du combat. » Le king sera l’invité d’honneur des Etoiles de Mougins. 

Davy Tissot nous avait confié les étapes de son périple pour se préparer au Bocuse d’Or. Dans les locaux de la Team France, il a choisi quelques photos de son ouverture au monde, un moment unique avec notre candidat qui partage son « carnet de voyage » avec nous : Estonie, Dubaï, Norvège, Copenhague, Singapour et Shanghai. Nous avons gardé un lien fort avec Matthieu Otto qui nous a chaleureusement accueilli en Moselle. Avec lui, du haut des ruines de Falkenstein au passe de l’auberge St Walfrid, on mesure combien la compétition fait grandir. Fidèles depuis les premières visites jusqu’aux travaux du Jamin, nous suivons l’aventure de L’Astrance avec Pascal Barbot et Christophe Rohat, qui témoignent de leur liberté et de la responsabilité d’être propriétaire. 

On vous emmène aussi avec nous à Colonnata (sur le papier, vous ne prendrez pas le risque de la conduite sportive d’Anna Bini…) où nous avons découvert les secrets familiaux du lard dans les caves secrètes. 

Et puis, il y a Glenn… 

Nous aurions pu surfer sur la vague Baumanière et nous réveiller fin janvier pour décider de lui consacrer la couverture. Mais non.
Avec Glenn Viel, nous avions parlé de ça en mars 2019 dans un taxi qui nous menait à la pâtisserie de Kevin Lacote. Nous étions serrés comme des sardines (parce que le gaillard prend de la place) et c’est là que nous avons lancé cette affaire de manière sérieuse. (@glenn, tu te souviens ou pas ?

Nous avons mis cinq ans à faire ce dossier. Le temps de tisser des liens forts et de comprendre parfaitement son fonctionnement. Au-delà de cette amitié, nous espérons vous faire partager sa profonde réflexion de cuisine et vous emmener découvrir Baumanière, la famille Charial, ses maisons, ses artisans, son histoire et son avenir. 

Nous n’aurons jamais assez d’une vie pour mettre en lumière tous ceux que nous rencontrons sur notre route. Un peu frustrant, certes, mais c’est aussi notre marque de fabrique d’aller un peu plus loin avec les gens et cela prend du temps. Alors malgré tout, on continue et on s’applique. 

Anne et Jean-Philippe Garabedian 

LIRE LE MAGAZINE NUMÉRO 7 : Rendez-vous en bas de la page « S’abonner/feuilleter » .


Direction artistique : #qlovisproductions : Jacques Delorenzi 
Impression #imprimeriecaractere Caractère Imprimeur 
Assistante de rédaction stagiaire : Camille Inaudi @asgreenaspossible

Vous pourriez aimer aussi...

Laisser un commentaire