Accueil Actualités Les coulisses du Cœur

Les coulisses du Cœur

by Anne Garabedian

Vous nous dites souvent : « On ne se rend peut-être pas compte, mais ça doit prendre du temps de faire un magazine, non ? » En partageant nos coulisses avec vous (chacun son tour…), on voudrait vous donner envie de vous abonner : ainsi, lorsque vous recevrez votre prochain numéro, vous saurez mieux toute l’énergie que nous mettons dedans.

« Alors, c’est du travail de faire un magazine ? » Deux réponses possibles : 

Réponse A : Lorsque j’étais pigiste, il y avait dans le métier une manière de faire assez directe et efficace : « Tu y vas, tu fais une photo posée, tu prends quelques mots sur un thème précis calé au départ, tu rentres écrire, tu vérifies que ça rentre dans le nombre de caractères imposé et tu envoies ». Si j’avais gardé cette technique, j’aurais du temps pour mon potager.

Réponse B : Au Cœur des Chefs, c’est libre donc c’est long… Mais vous le valez bien. 

Partons du reportage

En immersion « naturelle », beaucoup de photos sont prises qu’il faut ensuite sélectionner par tris successifs. Plus on les regarde, plus on affine. Un premier tri pour prendre les plus intéressantes, puis un second tri pour choisir les plus belles, puis un troisième pour celles qu’il faudra absolument partager. Là, c’est le moment de les travailler une par une. C’est Jean-Philippe qui s’y colle.

Les tonnes de petits carnets

Dans le même temps, on travaille les textes : Beaucoup de notes prises sur mes petits carnets qu’il faut ensuite taper. Il y a quelques textes écrits à chaud, souvent le soir même, mais surtout des notes et des entretiens bruts, qui ont besoin d’être digérés quelques temps. Je ne sais pas à ce stade quelle forme va prendre l’article, même si je pressens les messages importants. Il faut ensuite monter un gros puzzle avec les textes classés par thématiques. S’y ajoutent les éditos qui racontent ce que l’on a vécu, l’atmosphère, les sentiments forts qui restent après quelques semaines. A force de travailler dessus, le texte se monte presque de lui-même : c’est une sorte de naissance à laquelle j’assiste sans avoir l’impression d’avoir totalement la main puisque l’on part de vos interviews et de ce que vous avez eu envie de raconter. (Bon ça ne se fait pas tout seul, quand même…)

Le chemin de fer est un enfer

Raconter nos derniers mois et autant de rencontres incroyables est difficile à faire entrer dans un nombre de pages qui nous semble toujours insuffisant. Mais il faut bien faire une sorte de plan numéroté que l’on envoie à notre directeur artistique, pour qu’il sache où il va quand il doit monter les articles sur papier… 

Le mariage des textes et des images

Texte en main, on reprend les photos sous le nez. Dans cette sélection, on resserre encore : il y a celles que l’on envoie à Jacques par thèmes, avec premier et deuxième choix, celles qui sont indispensables pour illustrer un texte, celle sur lesquelles on lui laisse la main pour qu’il crée son petit tableau avec son œil extérieur.

Ajustements et corrections

Quand Jacques a terminé sa partie, on se retrouve ensemble pour reprendre chaque page, échanger et modifier certaines images. Ensuite, il faut relire et corriger les textes, plusieurs fois, par plusieurs personnes différentes. On cherche les intertitres, on contrôle les répétitions, les noms propres, la ponctuation…

Impression

Après c’est une vraie cuisine d’édition : On envoie le Bon à tirer, qui nous revient, vérification des marges, des formats et qualités d’images, puis impression. Nous sommes présents pour vérifier la colorimétrie de la couverture et des cahiers. Puis façonnage, puis pelliculage, puis routage aux abonnés. Et on recommence. 

Numéro 10 !

Avec ce numéro d’Automne/Hiver 2021, nous fêtons nos cinq ans d’existence, notre dixième numéro. (A paraitre en octobre 2021, s’abonner pour le recevoir. Les précédents numéros sont à commander ici. )

Et on continue…

Cela vous donne envie de vous abonner ? Rendez-vous sur la boutique.

Et si vous avez un doute, « Mais au fait, suis-je toujours abonné ? » : Envoyez-nous un message ici.

#lecoeurdeschefs #gastronomie #coulisses #immersion #reflexion #affection #chefs #producteurs #presse #culinaire #magazine #revue 

Vous pourriez aimer aussi...

Laisser un commentaire