Accueil Producteurs - Acteurs La team Barbot aux champs chez Belle Miss Terre, épisode 1

La team Barbot aux champs chez Belle Miss Terre, épisode 1

by Anne Garabedian

Notre repas de famille du soir résume tout… Les quatre jeunes cuisiniers de l’Astrance sont arrivés mardi chez Mélanie et Mickaël Loiseau pour se frotter à la vie des producteurs de beurre de l’Astrance. En attendant le reportage dans le prochain magazine print, voici quelques images à compléter par la story d’instagram.

Repas de famille chez les Loiseau. A votre avis, on a parlé de quoi ?

L’arrivée des 4 fantastiques*

Florence (Gleterre, qui ne partira plus de France), Gaël (de Marseille, qui jardine à Aubagne), Rémi (de Paris mais qui aime trop la Bretagne) et Jean (dit « le quatrième », noble et passionné doctorant reconverti) sont le noyau dur « cuisine » de l’Astrance. Pascal Barbot les envoie chez ses producteurs pendant 12 jours puisque le nouveau restaurant n’ouvrira qu’à l’automne (voir précédent article sur l’Astrance dans Le Cœur des Chefs**). Après une première journée épatante chez l’apiculteur Patrick Cholet à Bellême pour découvrir des miels et à construire des cadres, c’est chez Belle Miss Terre qu’ils ont débarqué mardi avec la tente sous le bras et la ferme intention de découvrir qui se cache derrière les produits (lait, crème, beurre…) qu’ils travaillent tous les jours. 

Impossible de raconter en quelques mots les 4 jours passés avec Mélanie et Mickaël et nos échanges avec la Team Barbot : Reportage à suivre dans le prochain Cœur des Chefs, abonnez-vous pour le recevoir.

Quand des gourmands se rencontrent…

Le goûter et le menu du soir sont des moments de partage gravés à vie : dans leurs bagages, le miel d’Or (Curcuma/poivre de Tasmanie) de Patrick Cholet que nous ne connaissions pas encore. Les filles de Mélanie et Mickaël ont fait des centaines de crêpes et Stephan Perrotte nous a confié ses confitures. Le soir, les tomates de Bruno Cayron, le pesto d’orties ramassée dans le champ, le brochet pêché par le papa de Mélanie avec un beurre blanc « à la Barbot » cuisiné par les garçons, puis l’île flottante de Mélanie et les fromages de Laure Fourgeaud (La productrice de chèvres du Périgord a proposé de faire du troc entre bons producteurs, c’est parti comme ça, quelle belle idée). 

Le cœur sur la main et le beurre sur la table

Sur la table trône la motte de 2 kg : ces jeunes sur-motivés vont passer 4 jours pour se rendre compte du travail qui se cache derrière ce beurre qui symbolise une famille, la préservation des races anciennes et du bocage, une implication qui dépasse tout et qui mérite de les suivre avec attention et affection. (Voir également le précédent article sur Belle Miss Terre***

Reportage à suivre dans le prochain Cœur des Chefs, abonnez-vous pour le recevoir.

* « Les 4 fantastiques » : Pour l’instant, on les appelle comme ça mais ils viennent d’arriver. Ils ont fait une traite, ils sont allés surveiller Nénette qui doit mettre bas, cueilli des orties et préparé un repas pour 10. Nous demanderons dans quelques jours à Mélanie et Mickaël s’ils méritent bien leur nom de guerre.

** : Pascal Barbot et Christophe Rohat : la nouvelle Astrance au Jamin

*** : Le Beurre de l’espoir, Mélanie et Mickaël Loiseau, Belle Miss Terre au Pin en Mauges.

#lecoeurdeschefs #sincerite #bellemissterre #astrance #pascalbarbot #christopherohat #patrickcholet #laurefourgeaud #collegeculinairedefrance #beurre #chefs #producteurs #guidemichelin #gaultmillau #gastronomie #lescadresnoirs #lepinenmauges

N’en perdez plus une miette ! Abonnez-vous au magazine Le Cœur des Chefs… Rendez-vous ici !

Vous pourriez aimer aussi...

Laisser un commentaire