Accueil Chefs L’hôtel du Castellet transforme ses suites en restaurant

L’hôtel du Castellet transforme ses suites en restaurant

by Anne Garabedian

Enfin replonger dans « L’aïoli moderne » : saucer à nouveau le poulpe dans l’aïoli, c’est possible à partir du 26 mars à l’hôtel du Castellet. Christophe Bacquié transforme cinq chambres en « suites gastronomiques » aménagées spécialement pour accueillir le spectacle et la magie de la salle de restaurant. Le chef nous explique comment il organise avec son équipe ces dîners en cinq services comme des expériences confidentielles.

Le restaurant se déplace 

A l’hôtel du Castellet, seulement cinq suites sont aménagées pour que le restaurant s’invite en chambre : il fallait reconstituer une table dressée comme au restaurant, dédier un maître d’hôtel pour chacune et garder également le côté un peu exclusif de l’expérience qui n’est pas simple à mettre en œuvre : « Certains plats ne pouvaient pas être réalisés », explique Christophe Bacquié. « Le pigeon avec sa découpe à table, un poisson fumé devant le client, ce n’était pas possible. »

Le casse-tête du service en suite

Hormis l’aménagement de la suite et le choix du menu, c’est également tout l’enchaînement du repas qui mérite une réflexion approfondie : comment recréer en chambre un ballet dépassant largement les pratiques du room-service, destiné à offrir un moment d’émotion sur-mesure et intime en attendant la réouverture des restaurants. 

Cette lecture est gratuite. Pour nous soutenir, avoir accès à tous les autres articles, aux bonus inédits, au feuilletage en ligne et recevoir le magazine papier deux fois par an, abonnez-vous au Cœur des Chefs. Et pour les équipes, un abonnement « Brigade » est disponible ! Rendez-vous ici !

Avoir un maître d’hôtel dédié oui, mais il ne reste pas dans la chambre. Alors comment deviner le moment où on souhaite passer à la suite ? « Tout d’abord, nous savons parfaitement la durée moyenne de dégustation de chaque étape », poursuit Christophe. « La mise en bouche, c’est quelques minutes mais l’Aïoli on y passe plus de temps. On anticipe les besoins, on sent si nos clients ont envie de se poser entre chaque plat. Et puis on laissera juste la porte entrouverte pour ne pas les déranger tout en étant à leur disposition. »

Au menu 

Le menu gastronomique en 5 services des séjours « Rêve et gastronomie » sera composé de quelques-uns de ses plats signatures, à déguster dans le confort de sa chambre. « Aïoli moderne et légumes de nos maraichers, Agneau Allaiton d’Aveyron juste rôti, Pamplemousse eau à la Baie des Bataks »… Autre formule, le « séjour gourmand » : vingt chambres qui offriront chaque soir un menu unique de saison en trois services.

Aller plus loin :

Tous les week-ends en attendant la réouverture des restaurants, dîners en chambre servis en toute intimité : https://www.hotelducastellet.net/fr/

  • Séjour Rêve & Gastronomie : Nuitée en Suite double, dîner gastronomique en 5 services (hors boissons), petit-déjeuner, accès aux installations et activités : fitness, salle de gym interactive, tennis, pétanque et séance de yoga offerte. 
  • Séjour Gourmand : Nuitée en chambre double, menu de saison (entrée, plat, dessert, hors boissons), petit- déjeuner, accès aux installations et activités : fitness, salle de gym interactive, tennis, pétanque et séance de yoga offerte. 

À lire également

#lecoeurdeschefs #christophebacquie #lecastellet #hotelducastellet #var #aiolimoderne #meilleurouvrierdefrance #suitesgastronomiques #gastronomie #chambres

A noter : les photos en cuisine (sans masques) ont été prises avant la crise sanitaire.

Vous pourriez aimer aussi...

Laisser un commentaire