Accueil Actualités Le réseau « Les Collectionneurs » devient « Teritoria ». 

Le réseau « Les Collectionneurs » devient « Teritoria ». 

by Anne Garabedian

« Marquer les esprits, pas la planète ». Le réseau de restaurateurs et hôteliers indépendants en Europe « Les Collectionneurs » devient « Teritoria ». La marque ne fait pas seulement un changement de nom. Elle prend un virage capital dans l’évolution de son positionnement pour une hospitalité sincère et durable, s’engage et demande à ses 430 membres de faire de même pour se différencier.

Clorofil et Peace&Work pour tous les membres

Première société à mission, Teritoria s’engage sur l’environnement, le social et la biodiversité, et demande à ses membres de faire de même. Au delà des valeurs qui les rassemblent déjà, les 430 hôteliers et restaurateurs indépendants en Europe vont tous intégrer les démarches, déjà en cours chez certains, de Clorofil (mesure de l’empreinte carbone), et Peace & Work (label de qualité de vie au travail). Imposer ces démarches aux membres (déjà adhérents ou en pré-requis d’une adhésion), c’est une manière de se différencier fortement, sur des actes concrets qui ont un impact mesurable.


«  C’est un changement radical. Certains le trouveront même brutal, et on l’assume parce que c’est là que l’évolution du tourisme nous emmène. Avant, nous avions un positionnement tiède. Aujourd’hui, nous répondons à tous les voyageurs qui veulent prendre en compte l’impact social et environnemental dans leurs choix de destination. »

Xavier Alberti

La convention « Teritoria » a révélé à ses membres le nom et le positionnement de la marque lundi 27 novembre à La Maison de la Mutualité à Paris. Toute l’organisation du déploiement a été expliquée par la directrice générale Carole Pourchet, secondée par la directrice de la communication Béatrice Mathurin pour détailler l’accompagnement de communication pour ce changement de marque.

« Marquer les esprits, pas la planète ».

Acteurs et pas spectateurs

Il y a dix ans, Xavier Alberti prenait la direction de Châteaux & Hôtels Collection. Depuis, il y a eu la crise sanitaire où « nous avons vu le monde s’arrêter ». L’hôtellerie-restauration a subi de nombreux bouleversements environnementaux, sociaux et économiques, auxquels le réseau fait face : « Nous serions fous de rester des spectateurs de notre profession : nous devons en être les acteurs. La bonne intention ne suffit plus. Nous prenons aujourd’hui des engagements concrets. Et nous avons intérêt à être audacieux et inventifs ! »

« Nous avons des convictions et une ambition : construire la première communauté des artisans de l’hospitalité engagée en Europe. »

Carole POurchet

Artisans de l’hospitalité engagée

À la barre du navire, la Directrice Générale Carole Pourchet : « Notre observation de la profession est constante. Sans cesse, l’équipe analyse les tendances pour s’y adapter. Nous avons écouté les membres et nous avons créé des outils en les accompagnant pour qu’ils s’en emparent. Job Hospitality en 2017 pour les aider sur le recrutement, la mesure de l’empreinte carbone en 2021 et le label Peace & Work pour la qualité de vie au travail. C’était bien, mais ce n’est pas suffisant. Il faut garder nos fondamentaux, « une communauté de maisons premium à taille humaine en zone Europe », mais affirmer nos convictions. Notre ambition est de devenir les artisans de l’hospitalité engagée et engageante. »

Pourquoi ce changement de nom ?

« Nous avions un nom qui n’avait plus grand-chose à voir avec les valeurs qui sont les nôtres », explique Xavier Alberti. « Il fallait repartir de ce qui nous anime aujourd’hui, des missions que l’on se donne et des engagements que l’on prend : une hospitalité sincère et durable, et trois thématiques fortes avec l’environnement, le social et la biodiversité. Ainsi est né « Teritoria », (avec un seul R, mais dans les marques on peut se permettre de jouer avec l’orthographe). Ce nouveau nom, qui fait référence aux terroirs, à ceux qui nous nourrissent et aux artisans de notre territoire, en ville ou à la campagne, qui amène une notion d’enracinement, de curiosité et d’attention, ainsi que  notre base-line « aux sources de l’hospitalité », vont nous aider à nous différencier. Ce n’est pas un changement de marque, c’est un virage capital. »

Des membres engagés

Pour faire partie de la communauté Teritoria, les restaurateurs s’engagent à mesurer leur empreinte carbone avec Clorofil et à analyser la qualité de vie au travail avec le label Peace & Work. Ceux qui n’obtiendront pas le label de bronze pourront bénéficier d’un accompagnement pour l’atteindre. 

Première société à mission : Véritable pionnière, Teritoria devient une société à mission dont la raison d’être est intégrée à son statut. Un comité de suivi mesurera l’atteinte de ses objectifs.

Alain Ducasse explique la stratégie du changement de positionnement de Teritoria

Recruter n’est pas garder ! Pour aller plus loin, lire « Recruter et retenir » :

Au bout de six mois, un tiers des nouveaux entrants quittent l’entreprise. Communiquer pour attirer les talents ne suffit pas, il faut savoir les retenir. 

Découvrez le site Teritoria :

Pour les membres italiens de Teritoria :


“Segna le menti, non il pianeta.” “Les Collectionneurs” diventa “ Teritoria”.
Il marchio non sta solo cambiando nome. Sta compiendo una svolta importante nell’evoluzione del suo posizionamento per un’ospitalità sincera e duratura.

Prima azienda con una missione, Teritoria è impegnata a favore dell’ambiente, delle questioni sociali e della biodiversità, e chiede ai suoi membri di fare lo stesso. Al di là dei valori che già li accomunano, i 430 albergatori e ristoratori indipendenti in Europa integreranno tutti gli approcci, già in corso per alcuni, di Clorofil (misurazione dell’impronta di carbonio) e Peace & Work (etichetta di qualità della vita a livello globale al lavoro). È una scommessa rischiosa imporre questi approcci ai membri, ma è un modo per differenziarsi fortemente, attraverso azioni concrete dall’impatto misurabile.

“È un cambiamento radicale”, ammette Xavier Alberti. “Alcuni lo troveranno addirittura brutale e noi lo accettiamo perché è qui che ci porta l’evoluzione del turismo. Prima avevamo un posizionamento tiepido. Oggi rispondiamo a tutti i viaggiatori che vogliono tenere conto dell’impatto sociale e ambientale nelle loro scelte di destinazione. »


#lecoeurdeschefs #immersion #revue #gastronomie#reflexion #affection #teritoria #alainducasse #xavieralberti#carolepourchet #positionnement#marquerlesespritspaslaplanete

Vous pourriez aimer aussi...

Laisser un commentaire

onze + quinze =