Accueil Actualités Epreuves du Bocuse d’Or 2021: Paleron et tomate en take away

Epreuves du Bocuse d’Or 2021: Paleron et tomate en take away

by Anne Garabedian
Le Bocuse d'or 2021, concours gastronomique artistique.

Les épreuves du Bocuse d’Or 2021 sont en phase avec le contexte : l’assiette est remplacée par un menu à emporter dans une box réutilisable à base de matériaux d’origine végétale. Le plateau (le même pour tous les candidats) sera dédié au paleron de bœuf braisé entier. La team France peut poursuivre sa préparation. Dernière ligne droite pour Davy Tissot ! Découvrez l’ordre de passage des 23 équipes en finale du Bocuse d’Or 2021.

Etape par étape, on commence à entrevoir la fin du tunnel. La finale du Bocuse d’Or 2021 aura lieu les 26/27 septembre au Sirha, les équipes étrangères sont connues et les épreuves précisées. On peut avancer !

En phase avec le contexte

C’était quelque chose qu’on attendait avec impatience : la semaine dernière, on ne savait encore rien des épreuves qui attendaient les candidats du Bocuse d’Or 2021. Et la surprise est de taille : l’assiette disparait au profit d’une épreuve « Take away » totalement adaptée à la situation mondiale actuelle. Ce challenge fait écho à la manière dont les cuisiniers du monde entier se sont adaptés tant bien que mal pour continuer à travailler pendant la pandémie. L’organisation du concours souhaite montrer que le Bocuse d’Or est bien conscient du caractère exceptionnel de cette édition qui devait prendre en compte ce que nous vivons aujourd’hui, et notamment sur le contenu du concours.

La tomate à emporter

Le menu à emporter sera constitué d’une entrée, un plat, un dessert avec un même produit de saison : la tomate. Le contenant va prendre une énorme part : les candidats devront eux-mêmes mettre au point la box dans laquelle seront présentés les plats et celle-ci devra être réalisée à base de matériaux d’origine végétale et obligatoirement réutilisable. On est très, très loin des éditions précédentes. Les chefs ne s’y attendaient pas. On vous le dit, ça va secouer.

Cet article est en accès libre. Pour recevoir le magazine papier, avoir accès à l’ensemble du site, aux inédits des reportages et au feuilletage en ligne, abonnez-vous au Cœur des Chefs. Pour les équipes, un abonnement « Brigade » est disponible. Rendez-vous ici !

Plateau unique !

L’épreuve plateau est maintenue et dédiée au Bœuf Label Rouge. Les équipes planchent déjà sur un paleron braisé entier. Pour la première fois, le plateau sera le même pour tous les candidats, financé par l’organisation et De Buyer. C’est un changement important, car le choix de l‘objet, le temps passé à sa conception et son coût étaient autant de préoccupations pour les équipes.

Les candidats à la finale du Bocuse d’Or 2021

Suites aux annulations des sélections Bocuse d’Or Américas et Bocuse d’Or Asia, les équipes ont été sélectionnées par le comité. Les reports ont été difficiles à gérer et la crise sanitaire a changé la donne : il y a eu quelques abandons regrettables comme celui du Canada.

Les 23 équipes en compétition pour la finale au Sirha de Lyon sont : 

  • Europe : Danemark, Estonie, Finlande, France, Hongrie, Islande, Italie, Norvège, Suède, Suisse.
  • Bocuse d’Or America : Chili, Colombie, Costa-Rica, Equateur, Uruguay.
  • Bocuse d’Or Asia-Pacific : Indonésie, Japon, Thaïlande, Singapour.
  • Afrique : Maroc et Tunisie
  • Wild-cards : Nouvelle Zélande et Russie

Ordre de passage en finale du Bocuse d’Or 2021

Un prix pour « l’implication sociétale » des équipes

Pour rendre hommage aux actions solidaires des chefs ces derniers mois, Le Bocuse d’Or spécial Commitment Award (imaginé avec l’association des Bocuse d’Or Winners) récompensera l’implication sociétale d’une équipe dans les domaines liés à l’alimentation : aide alimentaire, distribution de repas, lutte contre le gaspillage, agriculture responsable, éducation, formation…

A lire également :

#lecoeurdeschefs #bocusedor #sirha #teamfrance #davytissot #epreuves #candidats #paleron #boeuf #takeaway #tomate #box #debuyer

Vous pourriez aimer aussi...

Laisser un commentaire